Fall of the Peacemakers: Austria’s Protestant Nobility and the Advent of the Thirty Years’ War

Peter Thaler

Abstract


This article examines the prelude to the Thirty Years’ War in Austria. It places the country’s estate system in an international context and evaluates the implications of the religious schism for the rela¬tionship between monarchs and nobles. Thwarted in their efforts to enforce confessional orthodoxy in the Holy Roman Empire, the Habsburgs were determined to retain control of their patrimonial lands. The analysis reveals the careful strategy of Catholic restoration pursued by the dynasty as well as the increasing radicalization of Protestant opposition, and the consequential futility of the last major attempt at defusing the confessional conflict in the Habsburg Monarchy. The fundamental differences between noble and dynastic ideologies of state made compromise all but impossible.

Cet article analyse le prélude à la guerre de Trente Ans en Autriche. Il propose de situer la société d’ordres du pays dans son contexte international, et d’évaluer les conséquences du schisme religieux pour les relations entre les monarques et les nobles. Bien que leurs efforts pour imposer l’orthodoxie confessionnelle au sein du Saint Empire aient échoué, les Habsbourgs restaient déterminés à maintenir leur contrôle sur leurs territoires héréditaires. L’analyse révèle la prudence de la stratégie menée par la dynastie, visant à rétablir le catholicisme ; elle met également en lumière la radicalisation croissante de l’opposition protestante ; et elle démontre l’échec de cette ultime tentative majeure de désamorcer le conflit confessionnel au sein de des territoires des Habsbourgs. Ce sont les désaccords idéologiques fondamentaux, opposant une conception de l’État noble à une conception dynastique, qui ont rendu le compromis quasi impossible.

Full Text:

 Subscribers Only